Le groupe HeidelbergCement a engagé un programme d’investissements de 450 millions d’euros destiné à transformer 4 cimenteries du groupe en France situées à Airvault dans les Deux-Sèvres, Beaucaire dans le Gard, Bussac-Forêt en Charente-Maritime et Couvrot dans la Marne.

Transformation de la cimenterie de Bussac-Forêt (Charente-Maritime / Nouvelle-Aquitaine)

L’objectif est de diminuer l’empreinte carbone de la cimenterie en augmentant la part de combustibles alternatifs.

Le projet de modernisation de Bussac prévoit la modification du refroidisseur pour améliorer son efficacité énergétique et augmenter la capacité de l’usine à valoriser des combustibles alternatifs puis une modification du précalcinateur permettant d’augmenter à 80% le taux de combustibles alternatifs et ainsi de diminuer de 10% l’empreinte carbone à la tonne de clinker produite.

Ce projet bénéficie du soutien de l’Etat via l’ADEME et de celui du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 
 

Transformation de la cimenterie d’Airvault (Deux-Sèvres / Nouvelle-Aquitaine)

Un investissement massif est engagé à Airvault pour en faire l’une des cimenteries les plus performantes d’Europe sur le plan environnemental. 

Le projet prévoit le remplacement des deux lignes de cuisson à voie semi sèche actuelles par une nouvelle ligne à voie sèche avec précalcinateur, d’une capacité de 4 000 tonnes/jour et la modernisation de l’atelier de production de ciment.

Le taux de combustibles alternatifs sourcés localement sera fortement augmenté, passant à 88%. Le volume de déchets consommés sera multiplié par 4 pour dépasser les 200 000 tonnes par an, et la consommation de combustibles solides de récupération sera multipliée par 15, pouvant atteindre jusqu’à 150 000 tonnes par an. 

Le projet permettra de réduire de 17% les émissions spécifiques de CO2 à la tonne de clinker et 27% à la tonne de ciment.

Ce projet est soutenu par France Relance et le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine
 

Transformation de la cimenterie de Beaucaire (Gard / Occitanie)

L’objectif est de diminuer l’empreinte carbone de la cimenterie en augmentant la part de combustibles alternatifs à 75 %. Cela se traduira par une réduction d’environ 10% l’empreinte carbone à la tonne de clinker produite.

Transformation de la cimenterie de Couvrot (Marne / Grand Est)

L’objectif est également de diminuer l’empreinte carbone de la cimenterie en augmentant la part de combustibles alternatifs.  

Le projet de modernisation de Couvrot comprend notamment l’installation d’un précalcinateur destiné à augmenter la capacité du site à valoriser des combustibles alternatifs jusqu’à 40% du mix thermique. 

Le taux de combustibles alternatifs passera à 70 %. L’empreinte carbone à la tonne du clinker produite diminuera de 12%.

Nos engagements en matière de décarbonation ne se limitent pas à la production du ciment. Nous sommes également engagés pour réduire les émissions de CO2 de notre logistique. 

HeidelbergCement France est la première entreprise adhérer aux 3 dispositifs du programme EVE proposés par l’ADEME. Nous sommes triplement engagés dans la mise en oeuvre de solutions concrètes pour réduire les émissions de CO2 de ses transports grâce à la synergie de nos filiales : Ciments Calcia en tant que chargeur dans le programme FRET21, Tratel Affrètement dans le programme EVcom en sa qualité de commissionnaire de transport et Tratel dans le programme Objectif CO2 en tant que transporteur.